Les symptômes de la discopathie dégénérative

La discopathie dégénérative est due à la détérioration progressive d’un disque intervertébral. Ces disques sont comme de petits coussins qui amortissent les chocs entre les vertèbres. Une fois qu’il n’est plus aussi épais, la douleur se manifeste. On parlera de discopathie protusive quand il s’agit d’une hernie discale.

Comment se manifeste la discopathie dégénérative?

Si vous ressentez de violentes douleurs dans le bas du dos, consultez votre médecin. C’est après un examen clinique au cours duquel il évaluera la souplesse et la mobilité de votre dos qu’il pourra établir son diagnostic. Une radio ou un IRM viendra le confirmer.

Le traitement de la discopathie dégénérative consiste en la prise d’anti-inflammatoires. Vous irez également chez le kiné pour recevoir des massages destinés à vous détendre les muscles.

si les anti-inflammatoires n’ont pas ou que trop peu d’effets, vous passez aux injections de corticoïdes puis à l’infiltration si ça ne va toujours pas.

Savoir qu est ce qu une discopathie.

Il faut savoir avant tout ce que c’est qu'une discopathie, c'est le mot qui désigne les maladies qui touchent le disque intervertébrale qui est situé entre chaque vertèbre de la colonne.

Cette maladie peut toucher tout le monde et en particulier les plus âgés car elle est du à l'arthrose.

Au fil des années, le discopathie degenerative devient invalidante et les douleurs parfois insupportables.

Les antalgiques classiques ne suffisent souvent pas à calmer les douleurs et il faut taper dans la morphine et ses dérivés.